agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

Institut d’Urbanisme de Lyon Portails : www - étudiants - personnels Institut d’Urbanisme de Lyon

Vous êtes ici : fr > Les études > Débouchés et carrières > La qualification OPQU > La qualification OPQU

La qualification OPQU

 
Le M2P Urbanisme et aménagement urbain et le M2P Urbanisme et politiques urbaines sont reconnus par l’Office public de qualification des urbanistes

Cette reconnaissance permet aux titulaires de ces diplômes
  • D’être inscrits sur la liste d’aptitude à la qualification des urbanistes dès leur sortie de l’IUL.
  • De demander leur qualification après deux ans d’exercice professionnel au lieu de cinq à dix ans pour les professionnels non titulaire d’un diplôme d’urbanisme reconnu.
 

Qu’est ce que l’Office public de qualification des urbanistes ?

L’OPQU a été créé le 3 mars 1998 avec le soutien de l’Association des Maires de France (AMF) et de l’État pour assurer une mission de service public, dans le cadre d’un protocole signé entre le Ministère en charge de l’urbanisme et l’OPQU, le 22 juillet 1998.

Sa principale mission est d’attribuer une qualification professionnelle aux urbanistes. Cette délégation de service public est menée par une commission spécialisée, authentifiée ensuite par le Conseil d’Administration de l’OPQU, en présence d’un Commissaire du Gouvernement.

L’OPQU place son action dans le cadre de la Charte Européenne des Urbanistes, charte de 1988 reconnue par l’Union européenne et dont l’objectif est l’harmonisation d’une profession d’intérêt public (non réglementée au niveau européen) qui fabrique de l’espace social et qui vise à l’amélioration du cadre de vie des habitants de nos territoires.

Qu’est-ce que la qualification ?

La qualification est attribuée à toute personne physique exerçant à titre professionnel et principal le métier d’urbaniste. Elle doit être renouvelée tous les cinq ans.

La qualification donne lieu à la délivrance d’un certificat de qualification professionnelle.

Critères de qualification

Les critères de la qualification ont été fixés en référence à la Charte européenne des urbanistes. Ils reposent sur deux critères : la formation et l’expérience professionnelle.

Accès A : les professionnels ayant suivi une formation reconnue de deux ans minimum en urbanisme sanctionnée par un diplôme de master d’urbanisme ou de doctorat d’urbanisme peuvent demander
  • dès leur diplomation à être inscrit sur la liste d’aptitude au métier d’urbaniste.
  • leur qualification après deux ans d’expérience professionnelle en urbanisme.

Accès B : les professionnels titulaires d’un diplôme de niveau bac +5 d’un autre champ disciplinaire (architecture, ingénieur génie civil, …) peuvent demander leur qualification après cinq ans d’expérience professionnelle en urbanisme.

Accès C : les professionnels non titulaires d’un diplôme de niveau bac +5 peuvent demander leur qualification après dix ans d’expérience professionnelle en urbanisme.

L’activité professionnelle demandée doit correspondre à un travail effectif et personnel de réflexion et de conception dans un des champs constitutif de l’urbanisme :
  • Analyse et prospective territoriale
  • Observation, étude, analyse, évaluation,
  • Prospective et diagnostic de territoire,
  • Spatialisation des projets de territoire et planification stratégique,
  • Aide et préparation des politiques publiques urbaines et territoriales.
  • Conception urbaine
  • Programmation urbaine,
  • Composition spatiale.
  • Production d’opérations
  • Mise en œuvre et conduite d'opérations urbaines et d'aménagement.
  • Gestion territoriale
  • Gestion du droit des sols,
  • Gestion des opérations urbaines et de la politique de la ville.

Le métier d’urbaniste peut également s’exercer dans trois autres champs professionnels complémentaires en lien avec d’autres professions.
  • Coordination et pilotage de projets territoriaux et urbains
  • Coordination, animation,
  • Management par projet.
  • Animation de projets territoriaux et urbains
  • Communication et promotion,
  • Concertation.
  • Production de savoirs
  • Recherche fondamentale et recherche appliquée,
  • Savoirs et pratiques professionnelles,
  • Enseignement et formation,
  • Diffusion et vulgarisation.

mise à jour le 22 mars 2017


Qualification OPQU
Université Lumière Lyon 2